Case Report : Cas d’intersexualité chez un beagle.

Case Report : Cas d’intersexualité chez un beagle.

Case Report : Cas d’intersexualité chez un beagle.

I/ INTRODUCTION

L’intersexualité est une anomalie du développement sexuel qui résulte d’une altération durant la détermination sexuelle gonadique, chromosomique ou phénotypique. Cliniquement, elle se traduit par des anomalies variées qui va de la simple altération du phénotype à des pathologies qui peuvent s’avérer létales (trouble du comportement, anoestrus persistant, cryptorchidie,..).

Les anomalies du développement chromosomique résultent de défauts de nombre ou de structure des chromsomes sexuels.

L’intersexualité est rare chez les animaux domestiques. Mais contrairement aux animaux de production, cette condition n’est que rarement investiguée lors de consultation de routine. Le diagnostic ne se fait que lors d’expression pathologique de cet état ou détecté lors des chirurgies de convenance.

 

II/ DESCRIPTION DU CAS

Une Beagle femelle stérilisée de un an et demi est amenée en consultation en décembre 2014 parce que la chienne présente depuis quelques jours une protubérance qui fait saillie au niveau du clitoris. La chienne a été adopté un mois auparavant via une association qui récupère des Beagles qui ont participés à des programmes expérimentaux.

A l’examen général, on observe une procidence nodulaire qui dépasse de la fosse clitoridienne. Lors de la palpation, un élément ossifié semble être présent au sein de cette structure. La décision est prise d’explorer chirurgicalement cette protubérance.

La chirurgie consiste en une double épisiotomie haute et basse, la procidence se trouve dans la fosse clitoridienne. Suite à une exérèse large, la protubérance est extraite  et l’entrée du vagin est reconstruit.

L’inspection de l’excroissance met en évidence un épithélium irrégulier  de type clitoridien au niveau de la base. Un tissu conjonctif interne dur est présent avec suspicion d’un élément osseux au centre.

La pièce opératoire est envoyée dans un laboratoire pour des analyses histologiques. Aucun processus néoplasique n’est mis en évidence. Il s’agit d’un tissu érectile de type clitoridien qui présente des remaniements nécrotico-hémorragiques et qui présente une structure constituée d’un tissu osseux mature analogue à un os pénien. Il peut être qualifié de clitoris péniforme.

Deux semaines après la chirurgie, une prise de sang a été effectué pour contrôler la progéstéronémie ainsi qu’une échographie abdominale. L’imagerie ne met pas en évidence de testicule intraabdominale et la progéstéronémie est très basse (CF aller voir la valeur!!).

 

  III/ CONCLUSION

Dans ce cas, le caryotype n’a pas pu être effectué et par conséquent nous ne pourrons pas savoir s’il s’agit d’un vrai ou d’une pseudo hermaphrodisme.

Suite à la chirurgie, la chienne n’a présenté aucun autre troubles pouvant être lié a la présence de testicules intra-abdominaux mais elle sera suivie annuellement afin de contrôler son évolution.

 

Références 

HOWARD P.E, BJORLING D.E.. The intersexual animal. Associated problems. Problems 

in veterinary medecine. 1989;1:74-84

PAGET S., Etude cytogénétique et moléculaire d’un cas d’intersexualité chez le chien et le cheval., sous la direction de M. le Docteur Alain DUCOS, Toulouse, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, 2001, 200 p.

 

 

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>